Leading Luxury Home

Investir à L’île Maurice : LLH, Le conseil en investissement immobilier sur mesure

Située au cœur de l’Océan Indien, l’Ile Maurice est réputée pour son cadre paradisiaque. Depuis quelques années, ce pays figure aussi parmi les destinations à privilégier pour ouvrir une nouvelle entreprise. Mais, comment s’y prendre pour réussir son business à l’Ile Maurice ? Dans ce guide, découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de créer une société à l’Ile Maurice.

Pourquoi investir dans le business à l’Ile Maurice ?

Contrairement aux idées reçues actuellement, l’Ile Maurice n’est en aucun cas « un paradis fiscal ». Cependant, son régime fiscal est très attractif pour les investisseurs étrangers. Qu’il s’agisse de l’impôt sur le revenu ou la Taxe sur la Valeur Ajoutée, le taux d’imposition mauricien s’élève à 15 %, soit largement inférieur par rapport au taux appliqué en France ou dans quelques pays de l’Union Européenne. Pour les entreprises implantées à l’Ile Maurice, l’État déduit essentiellement des impôts sur les bénéfices. Selon le statut des sociétés, le taux d’imposition peut varier entre 3 % et 15 %. À la différence des pays européens, les impôts sur la fortune et les taxes foncières n’existent pas à l’Ile Maurice. Si vous désirez y acheter un bien immobilier, il est important de préciser que la taxe de cession immobilière est à 5 % seulement.

En plus des avantages fiscaux, l’Ile Maurice offre aussi une conjoncture favorable aux investissements étrangers. Sur le plan politique, la démocratie, la bonne gouvernance et la séparation des pouvoirs garantissent la stabilité politique du pays. Le cadre juridique y est également intéressant pour faire un investissement rentable et les démarches administratives pour la création d’entreprise y sont simplifiées.

Grâce aux différents engagements internationaux tels que les conventions de non double imposition ou encore les accords de promotion et de protection des investissements, il faut noter que la création et le développement d’une entreprise étrangère à l’Ile Maurice ne présentent pas de risques financiers considérables. On peut même dire que l’État mauricien encourage les investisseurs étrangers à s’implanter à l’Ile.

Les types de visas d’investisseurs « business »

Si vous envisagez de vous installer à l’Ile Maurice et y créer une entreprise, il est indispensable d’être titulaire d’un permis de séjour. Selon votre statut et le montant de votre chiffre d’affaires, vous avez le choix entre deux types de visas :

Selfemployed

Également appelé « permis de travailleur indépendant », le visa selfemployed s’adresse aux travailleurs qui souhaitent exercer une profession libérale ( ou devenir consultant) à l’Ile Maurice. Pour obtenir ce type de visa, il est nécessaire de remplir les conditions suivantes :

  • Ouvrir un compte bancaire à l’Ile Maurice et y faire un dépôt minimal de 35 000 dollars américains, soit près de 32 300 € avant de réaliser les formalités administratives auprès de l’EDB (Economic Development Board) ;
  • générer un chiffre d’affaires moyenne de 600 000 roupies mauriciennes, soit environ 15 000 € pendant les deux premières années.

Sachez que le conjoint et les enfants de la personne qui a demandé ce type de visa bénéficient aussi d’un permis de résidence des dépendants à l’Ile Maurice.

Visa investisseur business

Pour l’obtention d’un visa investisseur, un ressortissant étranger doit impérativement se conformer à quelques conditions d’éligibilité, notamment :

  • le transfert d’un dépôt initial de 100 000 dollars américains (environ 92 300 €) sur un compte bancaire souscrit à l’Ile Maurice
  • avoir un revenu annuel de 2 millions de roupies mauriciennes au minimum, soit près de 49 200 € pendant la première année d’activité.

Les conditions à remplir peuvent être différentes en fonction des situations. Généralement, il est nécessaire de transférer un montant minimal de 25 000 dollars américains (23 000 €) dans un compte bancaire mauricien au cas où vous projetiez d’important des équipements de haute technologie.

Dans tous les cas, il est essentiel d’avoir un investissement de départ d’une hauteur de 100 000 dollars américains (hors achat d’un bien immobilier) pour multiplier vos chances d’obtenir un visa « investisseur ».

Sachez qu’un permis de résidence permanent est uniquement délivré pour les personnes qui décident de s’expatrier à l’Ile Maurice et y acheter un bien immobilier.

Quels sont les secteurs d’activités porteurs à l’Ile Maurice ?

Si vous voulez investir à l’étranger, il est indispensable de commencer par vous informer sur le climat des affaires et les réglementations en vigueur dans le pays de votre choix. Le choix du secteur d’activité est aussi une étape cruciale, car il garantit la pérennisation de vos affaires.

L’exportation des produits locaux présente une opportunité d’investissements importante pour les entreprises étrangères. Pour s’adapter aux besoins du marché, quelques entreprises se sont focalisées sur la production des dérivés de la canne à sucre entre autres le rhum, le vinaigre ou l’éthanol. Actuellement, l’exportation vers les pays européens, asiatiques et nord américains reste une activité rentable pour les investisseurs étrangers, il est important de bien faire les études du marché et trouver les bons fournisseurs.

Avec son cadre idyllique, l’Ile Maurice est aussi l’une des destinations touristiques phares dans l’Océan Indien. Grâce à l’affluence des touristes venus du monde entier, le tourisme est incontestablement un secteur qui rapporte. Pour vous démarquer, vous pouvez vous concentrer sur l’écotourisme. Ce concept, qui est axé sur le développement durable, connaît aujourd’hui un engouement. Il vous permettra de rentabiliser rapidement votre affaire.

Sachez qu’il est également intéressant d’investir dans l’immobilier neuf à l’Ile Maurice. Grâce à son climat, ce pays intéresse de plus en plus les sexagénaires fortunés qui veulent profiter d’une retraite dorée. Les résidences luxueuses au cadre d’exception y trouvent facilement un acquéreur.

Depuis quelques années, d’autres secteurs d’avenir ont fait leur apparition. L’outsourcing figure parmi les domaines d’activité les plus rentables. En créant une entreprise spécialisée dans la délocalisation, vous ne risquez pas d’être confronté à une régression progressive de votre chiffre d’affaires. En effet, de plus en plus d’entreprises françaises sont à la recherche d’un personnel qualifié et moins coûteux afin d’optimiser leur budget. Mis à part le service client, il est envisageable de délocaliser la comptabilité, les ressources humaines, la conception de site internet…

Lancer un business à l’Ile Maurice est une excellente décision si vous voulez propulser votre activité. Grâce à sa fiscalité attrayante et son contexte politique stable, ce pays offre un environnement favorable aux entrepreneurs, quel que soit leur secteur d’activité.

Vous avez des questions ?