FAQ Île Maurice : les questions fréquemment posées

Le marché immobilier mauricien est en pleine expansion. L’île s’est ouverte aux investissements étrangers depuis seulement une dizaine d’années, son offre immobilière se développe de plus en plus et les démarches d’achat sont facilitées pour les expatriés.

L’investissement immobilier à l’île Maurice est ouvert à tous. Le gouvernement mauricien a mis en place plusieurs schémas d’investissement, le PDS, RES  et IRS pour permettre aux étrangers de devenir propriétaires, sans minimum d’achat ni de superficie.

L’île Maurice met un point d’honneur à accueillir les retraités du monde entier dans les meilleures conditions possibles. Pour s’y installer, il suffit d’avoir 50 ans révolus et d’ouvrir un compte dans une banque mauricienne, approvisionné de 34 000€ par an perçus hors du territoire.

L’achat immobilier est accessible aux étrangers via les schémas d’investissement mauriciens. N’hésitez pas à consulter nos offres et à nous solliciter pour vous guider dans vos démarches.

Il est tout à fait possible de créer une entreprise à l’île Maurice. En domiciliant votre société à l’île Maurice, vous dépendez du taux d’imposition mauricien, allant de 0% à 15% maximum de vos bénéfices.

Si vous êtes titulaire d’un permis de résidence mauricien permanent, vous devez payer vos impôts à l’île Maurice. Si vous percevez des revenus en France, issus d’un investissement locatif par exemple, vous devez les déclarer auprès du centre des impôts des non-résidents en France.

L’île Maurice pratique un impôt unique sur les revenus. Cet impôt est de 15%, et n’est complété par aucune autre taxe.

En vertu de la convention de non-double imposition entre l’île Maurice et la France, les investissements immobiliers réalisés sur l’île ne sont pas imposables. Lors d’un achat immobilier, le gouvernement mauricien prélève une taxe de 5% de la valeur du bien.

Il est totalement l’égal d’investir dans l’immobilier à l’île Maurice ; que ce soit pour y vivre, pour un investissement locatif, une résidence secondaire ou pour prendre sa retraite.

Pour devenir résident mauricien, il faut acquérir un bien en PDS, IRS ou RES. Si ce bien est d’une valeur minimale de 428 000€, et que vous résidez à l’île Maurice plus de 6 mois par an, vous êtes éligible à l’obtention d’un permis de résidence permanent. Si vous êtes retraité à l’île Maurice, un permis de résidence d’une durée de 3 ans vous est délivré, renouvelable.

Le permis de résidence mauricien permanent est valable pendant toute la durée de possession de votre bien immobilier.

Votre conjoint marié et vos enfants sont éligibles au permis de résidence mauricien permanent, si vous l’êtes. Votre conjoint non-marié peut obtenir un permis de résidence d’un an renouvelable chaque année.

Si vous le souhaitez, vous pouvez obtenir un permis de résidence mauricien provisoire, valable jusqu’à 6 mois de l’année. L’achat d’un bien en PDS, IRS ou RES d’une valeur inférieure à 428 000€ vous donne accès à ce permis.

L’île Maurice est un paradis pour les retraités. Grand Baie est l’une des régions privilégiées, étant la première station balnéaire de l’île Maurice. Plage, commerces, activités, elle séduira les amateurs de loisirs et de farniente. Le district de Port-Louis, animé, ou encore la baie de Flic en Flac, restée naturelle, sont des lieux de villégiature idéaux. Cap Malheureux est aussi plébiscité par les retraités pour son calme et son authenticité. Les amateurs de sérénité et d’aventure pourront aussi préférer les villages excentrés aux résidences tout confort, comme Albion ou Akasha.

L’immobilier à l’île Maurice étant en plein essor, il est très facile de revendre un bien récent ou ancien. Le gouvernement mauricien ne prélève aucune taxe sur les ventes immobilières, les bénéfices réalisés par la vente de votre bien vous reviendront entièrement.

Pour travailler à l’île Maurice, vous pouvez créer une société qui y sera domiciliée, ou chercher un emploi. Pour cette seconde option, il est nécessaire d’avoir un permis de résident. Selon votre contrat de travail, vous aurez le choix entre deux interlocuteurs. Si votre salaire est inférieur à 30 000 roupies mauriciennes, c’est au Ministère du Travail de vous enregistrer. S’il est supérieur à 30 000 MUR, ce sera à la Economic Development Board (EDB)

Un besoin ? Une question ?

Contactez notre équipe et prenez rendez-vous dès maintenant
pour un entretien personnalisé avec l'un de nos conseillers.
Votre projet immobilier est à portée de main !